5 éléments de la domotique dans les maisons intelligentes

Aménagement de cuisine : que faut-il savoir sur les plans de cuisine HPL ?
septembre 18, 2020
Comment bien éclairer une salle de bain ?
septembre 18, 2020

Les villes intelligentes utilisent les nouvelles technologies et l’innovation pour développer des infrastructures, des bâtiments et des systèmes de communication plus efficaces afin de minimiser la consommation d’énergie. Selon les indications de la Banque Mondiale,  les bâtiments consomment actuellement un tiers de l’énergie totale utilisée dans l’espace urbain. Un domaine qui se bat pour une croissance durable, intelligente et intégratrice, et dans lequel le secteur de l’architecture et du bâtiment a beaucoup à apporter…La création d’une maison connecté est devenue une évidence pour  limités le rejet  d’éléments toxiques à l’environnement pour certains. L’efficacité de la maison domotique n’est cependant pas perceptible qu’à l’adoption de certains éléments.

Des éléments de la domotique à connaître dans une maison intelligente

Dans ce contexte, il met également en évidence un nouveau concept au niveau interne d’une maison : la maison intelligente. Il s’agit de l’incorporation de la domotique dans le but d’optimiser l’efficacité énergétique de manière intelligente, mais en tant qu’architecte, vous devez savoir comment gérer l’énergie de chacun des éléments de la domotique qui sont introduits dans une maison:

L’emplacement et le contrôle automatique des mécanismes dans la maison, ce qui permet également d’optimiser la consommation d’électricité. Et pas seulement pour des questions d’éclairage, mais aussi pour favoriser la climatisation, puisque les stores, persiennes ou rideaux automatiques sont chargés de faciliter l’entrée de la lumière du soleil uniquement lorsque cela est nécessaire.

Les systèmes de climatisation. Un autre des jalons qui sont déjà possibles grâce à la domotique est l’utilisation d’une technologie qui limite le recours excessif au chauffage ou à la climatisation. En effet, ces systèmes de régulation gèrent la climatisation de la maison en fonction de la température extérieure, de l’heure, de l’orientation de la maison et de la situation géographique, entre autres facteurs.

Les nouvelles techniques d’isolation utilisant des matériaux thermiques permettent d’éliminer les fuites de température. De plus, grâce à des capteurs thermiques ou, par exemple, à la thermographie des drones, les zones où plus de chaleur est perdue après la construction du bâtiment sont également détectées. Il est ainsi plus facile de prendre les mesures nécessaires pour optimiser l’isolation.

Les contrôles des  consommations des appareils électriques

La consommation d’énergie est facilement contrôlable grâce à une gestion intelligente des appareils électriques. Il est ainsi facile de mieux utiliser les ressources et d’envoyer moins de CO2 dans l’atmosphère. Sur le marché, on trouve des réfrigérateurs intelligents, des machines à laver, des machines à doser, des aspirateurs robots. Par exemple, le thermostat pour nid d’abeille de Google est déjà capable de changer la température, de contrôler le chauffage et l’eau chaude et d’envoyer des alertes sur le téléphone portable de l’utilisateur lorsqu’un paramètre n’est pas en ordre. La mise en place de ces systèmes garantit à la fois la sécurité des locataires et l’économie intelligente des ressources et une consommation efficace à distance…appareils électriques, volets roulants, objets connectés, économies énergie, maison intelligente, smart home, maison connectée, confort sécurité, système domotique, appareils connectés, box domotique, installation domotique, domotique maison, thermostat connecte, maison domotique, équipements connectes, centrale domotique, domotiser maison, maison communicante, connectes maison.