Installation de l’équipement sanitaire

l’équipement sanitaire

Pour réaliser l’installation d’un équipement sanitaire ou d’autres travaux d’aménagement délicat, il est recommandé de confier l’intervention à un artisan expérimenté. Certaines prestations peuvent être accomplies par soi-même si l’on maîtrise quelques notions de bricolage et que l’on dispose des outils nécessaires. Voici ce qu’il faut savoir concernant l’installation d’équipements sanitaires.

Éléments d’une installation sanitaire

En fonction des équipements sanitaires que l’on souhaite installer, il faudra parfois poser un surpresseur qui est un appareil servant à augmenter la pression de l’eau ou un réducteur de pression. Pour atténuer le bruit des canalisations, on peut choisir d’installer un anti-bélier. Il existe 2 types d’anti-bélier : à ressort ou à membrane. Le clapet anti retour est un accessoire à fixer au début de l’alimentation de l’eau. Il en existe également 2 modèles à battant utilisable même à faible pression sur un conduit vertical ou horizontal ou un clapet anti retour à clapet guidé.

Lorsque les équipements sanitaires produisant de l’eau potable présentent des anomalies, on peut améliorer la qualité et le goût de l’eau en ajoutant à son installation sanitaire un filtre anti-calcaire ou un adoucisseur. Le raccordement en eau de son installation sanitaire débute par la fixation de la douille de raccordement entre le réseau et le compteur.

En quoi consiste l’installation sanitaire ?

L’installation sanitaire représente l’ensemble des appareils d’hygiène, robinetterie, alimentation, raccordement en eau d’évacuation d’eaux usées. L’installation sanitaire désigne par extension toutes les pièces d’eau d’une maison. Il peut s’agir de cuisine, salle de bains, buanderie… À l’origine, ce terme fait référence aux équipements liés à l’hygiène : douche, w.c. et vestiaire.

Pour entreprendre une installation de l’équipement sanitaire, il faudra faire appel à un plombier ainsi qu’à des maçons. En effet, l’intervention d’un artisan maçon est nécessaire lorsqu’on doit entreprendre des travaux de gros œuvre sanitaire. Par exemple : la mise en place des égouts, les canalisations, le système de drainage, l’élément de traitement des eaux usées…

Appareils faisant partie d’une installation d’équipements sanitaires

Pour aménager une salle de bains, on doit acheter différents appareils sanitaires comme une baignoire classique ou une baignoire sabot, une baignoire à remous, un bidet, une douche en fonte, en tôle d’acier émaillé ou acrylique, un évier, lavabo/lavabo fontaine, lave-main mural ou encastré, urinoir suspendu ou stable.

Lorsqu’il s’agit d’une installation d’un évier, on a le choix entre le modèle à poser ou encastré conçu en différents matériels : porcelaine, inox. L’évier peut être un appareil simple ou à double cuvette doté d’un égouttoir strié. L’installation d’équipements sanitaires inclut également la pose de w.c. sur pied ou suspendus.