Minimalisme : le mouvement révolutionnaire qui valorise le minimum

Aménager sa maison selon les principes du Feng Shui
septembre 18, 2020
Comment créer une atmosphère de bien-être avec de la peinture murale
septembre 18, 2020

Vous avez certainement déjà entendu ce « moins c’est plus », n’est-ce pas ? En substance, le minimalisme est cela. L’action minimaliste présente une façon de vivre en prenant des décisions plus conscientes, notamment en ce qui concerne nos biens matériels.

Alors que certains prétendent posséder beaucoup de choses, le minimalisme va dans l’autre sens. Il laisse de côté le plaisir de la consommation exagérée et attire l’attention sur la liberté que peut apporter le fait de posséder peu de biens : moins de dépenses, de désorganisation, d’accumulation et par conséquent plus de temps libre pour profiter de la vie.

Qu’est-ce que c’est ? Quand et où les avantages d’une vie minimaliste sont-ils apparus ? Comment devenir minimaliste ?

Qu’est-ce que le minimalisme ?

Le minimalisme consiste en un acte qui se concentre sur la valorisation du minimum, cherchant à améliorer notre relation avec les objets que nous possédons, en repensant l’importance que chaque objet a dans notre vie, tant sur le plan fonctionnel que sur le plan émotionnel.

Vous êtes-vous déjà demandé combien de vêtements similaires ou d’ustensiles répétés vous possédiez parce que vous étiez simplement poussé par l’envie d’acheter ? Le minimalisme apporte précisément ces questions, en nous faisant préférer les expériences et le bonheur à long terme au plaisir momentané que peut provoquer un consumérisme débridé. Ainsi, le minimalisme offre un style de vie simple où le lien avec l’exagération est laissé de côté, laissant place à une vie de plus grande liberté avec seulement ce qui est nécessaire.

Néanmoins, il ne crée pas de lois universelles qui doivent être appliquées de la même manière pour tous, car chacun sait ce qui est essentiel pour lui, en appliquant le minimalisme à sa manière. Mais c’est à cause de ces idées fausses que beaucoup ont du mal à adopter un style de vie minimaliste. Pour cela, voir ci-dessous quelques erreurs dans la conception de ce qu’est le minimalisme.

Ce qui n’est pas du minimalisme :

  • Il ne consiste pas à se débarrasser de tout ce que l’on a ;
  • Il ne signifie jamais acheter quelque chose de nouveau ;
  • Il ne consiste pas à vivre dans un lieu tout blanc et sans objets de décoration ;
  • Il n’est pas l’abandon du désir de posséder une voiture ou une maison ;
  • Il ne consiste pas à fixer un nombre maximum d’objets que vous pouvez posséder ;
  • Il ne consiste pas à abandonner sa routine et à se concentrer uniquement sur les voyages ;
  • Le minimalisme, c’est ne pas cesser de prendre plaisir à acquérir quelque chose de nouveau.

On voit donc qu’il n’y a pas de façon certaine d’être minimaliste. L’important est de toujours se demander pourquoi vous acquérez quelque chose de nouveau ou gardez certains biens dans votre vie. Pensez à la nécessité de ce que vous possédez, que cela vous apporte quelque chose de positif, ou que ce soit simplement un état d’immobilité qui se transforme en accumulation.

Des productions pour comprendre le minimalisme

Et pour comprendre comment le minimalisme fonctionne dans la pratique, rien de tel que de suivre l’histoire des personnes qui appliquent réellement les principes du mouvement dans leur vie, n’est-ce pas ? Dans leur livre, Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus explorent leurs expériences dans l’application du minimalisme à leur vie quotidienne, en montrant comment ce changement s’est produit.

En plus de ce documentaire essentiel, il est également intéressant de consulter la série Order in the House, avec la dulcinée du moment Marie Kondo, également disponible sur Netflix. Bien qu’elle n’utilise pas le terme de minimalisme, Marie Kondo, experte en organisation, enseigne des astuces pratiques à appliquer lorsqu’il s’agit de se débarrasser du désordre qui retient nos vies. Elle nous enseigne qu’il ne faut pas tout jeter en pensant seulement au résultat final d’une maison propre et bien rangée, mais qu’il faut réfléchir à l’importance et au bonheur que nous apportent nos biens et se demander s’il vaut la peine de les garder. Ne manquez pas de regarder !

Donc, vous avez déjà une notion plus complète de ce qu’est le minimalisme et de la manière dont il peut être appliqué, non ? Après s’être débarrassé des préjugés initiaux, il devient beaucoup plus facile de comprendre les avantages d’une vie minimaliste.

Quand et où le minimalisme est-il né ?

Et pour mieux comprendre l’émergence d’une idée aussi incroyable, il est toujours valable de comprendre ses origines. Au départ, le minimalisme est apparu comme un mouvement artistique du XXe siècle, descendant du modernisme, remettant en cause les principes consuméristes qui régissent la société. Le minimalisme trouve son inspiration dans l’utilisation de nouveaux matériaux, tels que le verre, le métal et le béton.

Et avec l’utilisation de ces éléments dans des œuvres simples et symétriques, c’est le mouvement artistique qui attire l’attention de l’architecture. Ainsi, le minimalisme architectural apparaît et commence à mettre en œuvre des lignes subtiles, des couleurs neutres et élimine l’excès de décorations, apportant un côté fonctionnel et propre à vos bâtiments.

De la même manière, la mode s’approprie les inspirations minimalistes. En diffusant des créations polyvalentes et élégantes, il utilise des tons neutres qui peuvent être facilement combinés, rendant ainsi les vêtements plus utiles.

Les avantages d’une vie minimaliste

Vous êtes plus rapide au quotidien ;

Il reste moins de distractions avec des accumulations inutiles ;

Il en résulte une facilité d’organisation ;

Nous accordons plus de valeur à ce que nous avons déjà ;

Vous économisez de l’argent supplémentaire en consommant consciemment ;

Vous avez moins à vous soucier de maintenir un style de vie exagéré ;

Il est plus simple de mettre les moments et les souvenirs uniques au-dessus des marchandises ;

C’est plus durable.

Il est indéniable qu’avec une vie minimaliste, le stress diminue. Vous passez moins de temps à nettoyer la maison, à organiser les vêtements, à faire les valises, à dépenser moins d’argent pour acheter divers articles, sans avoir à travailler trop dur pour soutenir le consumérisme. Incroyable, n’est-ce pas ?

Comment devenir minimaliste ?

Et contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, adopter une apparence minimaliste n’est pas du tout difficile, puisqu’il n’y a pas de règles prêtes à être suivies. Chacun sait ce qui est important dans sa routine, en parvenant à inclure des habitudes plus minimalistes dans la vie quotidienne sans faire de sacrifices.

Savoir ce qui vous fait du bien est super important pour mener une vie plus légère et moins stressée, en se concentrant sur les petits moments de plaisir qui passent souvent inaperçus.

Traitant du minimalisme à l’intérieur de la maison, basé sur le détachement de ce désordre inutile, un youtuber révèle que peu à peu il est possible de se débarrasser des objets qui ne sont plus essentiels. Il montre comment commencer ce nettoyage, en éliminant les objets en fonction des pièces et indique cette technique même pour les personnes ayant une routine de course.

Ces récits montrent seulement comment le minimalisme peut vous aider à vous rapprocher d’une vie de tranquillité à long terme, sans vous préoccuper des biens et encore des biens.

5 leçons de minimalisme que vous pouvez appliquer dès aujourd’hui

Comme vous pouvez le voir, les avantages qu’un mode de vie plus léger et plus utilitaire peut apporter sont nombreux. Et avec elle, vous pouvez apprendre des conseils positifs qui peuvent être appliqués dans la vie de tous les jours, que vous soyez minimaliste ou non.

Valorisez les gens qui vous entourent, votre santé et votre bonheur plus que les biens matériels ;

Faites-vous une idée de la quantité que vous consommez et n’achetez que l’essentiel ;

Débarrassez-vous des excès qui ne servent qu’à vous déranger et concentrez-vous sur ce qui est vraiment important, comme les passe-temps, les promenades, les exercices, entre autres ;

Ne regardez que ce qui compte vraiment pour vous, les objets qui vous apportent de la joie, comme les photos qui vous rappellent des souvenirs durables ;

Et surtout : ne vous laissez pas posséder par vos biens, ne vivez pas uniquement pour acheter un style de vie glamour.

Vous savez maintenant à quel point ce mouvement de valorisation du minimum peut être bon, n’est-ce pas ? Avec cette approche, il est clair que nous n’avons pas besoin de vivre entourés d’objets pour nous sentir bien. Alors, pourquoi ne pas repenser vos consommations et adopter bientôt une vie plus minimaliste ?