Contrat d’électricité : comment bénéficier de l’option heures creuses ?

Pour bénéficier de prix avantageux, beaucoup de Français choisissent l’option heures creuses dans leurs contrats d’électricité auprès de leurs fournisseurs. Mais les plages horaires des heures creuses varient d’une commune à une autre et sont définies par Enedis. De plus, avec les conditions imposées par les fournisseurs, plusieurs questions subsistent quant à la rentabilité de ces options.

Tarifs de base et tarifs heures creuses : quelle différence ?

Comme toute autre énérgie, le prix de l’électricité ne cesse d’augmenter. Mais à côté de celle-ci, certains fournisseurs, dont EDF, proposent une option heures creuses (HC). Il s’agit en réalité d’une plage de 8 heures au cours de laquelle le tarif de l’électricité est moins élevé que le tarif de base. Mais en contrepartie, le tarif est plus cher qu’en option basique les 16 heures restantes dans la journée. Ce sont les heures pleines.

L’attribution des heures creuses s’effectue de manière aléatoire. Elle est réalisée par le gestionnaire du réseau électrique Enedis et non par votre fournisseur. Dans 60 % des cas, on note une concentration de ces heures entre 20 h et 8 h, aux heures de nuit donc. Dans les 40 % de cas restant, les heures creuses se situent entre 20 h et 8 h, mais aussi en partie entre 12 h et 17 h.

Les heures creuses sont-elles avantageuses ?

La question de la rentabilité des heures dites creuses revient toujours, surtout lorsqu’on sait qu’il ne l’était vraiment pas en 2021. Il ne l’était qu’après avoir réalisé 60 % de consommation durant les HC. De plus, l’option heures creuses/heures pleines (HC/HP) coûte plus cher qu’un abonnement de base. Chez EDF, par exemple, la souscription à une option HC/HP est facturée 16 % plus cher que l’option de base.

Mais depuis février 2022, le seuil de consommation en HC exigées est revu à la baisse. Il ne faut désormais que 30 % de consommation en HC pour prétendre à une réduction par rapport au tarif de base.

En définitive, retenez que la rentabilité de l’option HC dépend beaucoup plus de la quantité d’énergie consommée. Plus votre consommation sera élevée par rapport au seuil de rentabilité, plus l’offre vous sera favorable. Ce seuil n’est autre que la consommation énergétique avec laquelle le tarif en option de base et celui en HC/HP sont les mêmes. La question de la rentabilité est à mettre aussi en rapport avec la taille de votre logement, les habitudes de consommation des usagers du logement (il faut privilégier l’usage de certaines machines aux heures creuses) et le type de chauffage utilisé (au gaz ou à l’électricité).

Comment connaître les heures creuses ?

Pour connaître les plages horaires des heures dites creuses, vous pouvez utiliser plusieurs méthodes. Le tout dépendra du type de compteur électrique dont vous disposez et de la date de souscription.

Si vous disposez d’un compteur classique, il suffit de vous référer à votre facture d’électricité pour connaître les heures dites creuses dans votre commune. Vous pouvez aussi consulter les HC en vous connectant à votre espace client chez EDF, par exemple.

Lorsque vous avez déjà souscrit une option HC avant l’installation par le technicien de votre compteur Linky, la plage horaire de vos HC ne change pas.

Si vous êtes passé à l’option HC après installation de votre compteur Linky, il revient à Enedis de vous définir la plage horaire de manière aléatoire.

Dans tous les cas, vous pouvez vous référer à votre fournisseur ou votre facture pour connaître vos HC. Vous pouvez vous renseigner en ligne dans votre espace client ou appeler directement votre fournisseur.

3 idées de cadeaux pour un couple qui vient d’emménager
Les surmatelas : optimisez votre confort au lit