Comment entretenir son poêle à bois ?

poêle à bois pas cher

L’entretien régulier et rigoureux d’un poêle à bois a des conséquences directes sur ses performances. À cela s’ajoute une surveillance continue pour s’assurer qu’il fonctionne bien. Faire appel à un professionnel qualifié, une fois par an est obligatoire, mais tout un chacun peut se charger de l’entretien quotidien. Comment entretenir un poêle à bois ?

Pourquoi entretenir son poêle à bois ?

L’entretien de votre poêle à bois améliore ses performances et sa qualité de combustion et de chauffe. Le conduit de cheminée s’obstrue au fur et à mesure des utilisations par des dépôts de bistre que la combustion forme au fil du temps. La bistre est un résidu solide, comparable à du goudron. Son accumulation altère donc l’arrivée et la sortie d’air, ce qui diminue l’efficacité du poêle.

Vous l’aurez compris, entretenir l’équipement est indispensable pour éviter les incendies. En effet, l’absence de nettoyage et de ramonage du conduit de cheminée entraînera à un moment ou un autre un excès de bistre alors que cette substance est hautement inflammable.

Un entretien et un nettoyage mensuel est donc de rigueur en plus de l’entretien annuel à confier à un professionnel.

Entretien de son poêle à bois : un nettoyage méticuleux s’impose

poêle à bois pas cherNettoyez la suie sur la vitre avec un linge humide et un peu de cendre froide provenant du poêle. Cette étape peut aussi se faire avec une éponge en laine d’acier spéciale. Pour l’extérieur, un simple chiffon sec suffit parce que le linge humide favorise la rouille.

La peinture extérieure de votre poêle à bois est rayée ? Les fabricants utilisent en général une peinture spéciale qui résiste à la chaleur. Vous pouvez en trouver facilement dans le magasin où le poêle a été acheté.

Par ailleurs, le nettoyage et le remplacement des joints fait partie des entretiens à faire régulièrement. Indispensables pour l’étanchéité de la porte, les joints s’usent avec le temps. Heureusement que vous trouverez sans problème auprès de votre distributeur de poêle.

Concernant la boîte à cendres, vous pouvez la vider entièrement avant de laisser le poêle inutilisé pendant une certaine période. Faites de même avec la chambre de combustion. Toutefois, ne les videz pas entièrement en cas d’utilisation régulière (en hiver, par exemple)

Zoom sur les subventions possibles pour l’installation d’un poêle à bois

Notez en premier lieu que ce type d’équipement est concerné par la Loi de Transition Énergétique dont vous trouverez tous les détails en cliquant ici. En d’autres termes, plusieurs subventions peuvent être demandées pour prendre financièrement en charge un poêle à bois. Citons notamment le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Y avoir recours peut vous faire économiser jusqu’à 30% du prix initial.

Le montant à l’achat et à l’installation de l’équipement est également susceptible de baisser avec un taux de TVA à 5.5% (au lieu de 20%) Le prix d’achat peut également réduire grâce à une Prime Energie ou une Prime Energie Plus. Pensez aussi aux aides de l’Anah. Notez que ces subventions s’appliquent sous conditions. À vous donc de vérifier votre éligibilité.

L’entretien est indispensable, que vous ayez un poêle à bois pas cher ou un modèle très onéreux. Cela en garantit le bon fonctionnement et évite les incendies. D’ailleurs, un poêle à bois bien entretenu contribue également à la décoration de la pièce, surtout si vous le placez dans un endroit accessible à tous les regards. Les plateformes dédiées à la maison et à la décoration comme Sweety Home peuvent vous donner des idées d’emplacement pour cet équipement.  .

poêle à bois pas cher